Commands shell

Commandes Linux

shell-commands

Qu’est-ce qu’une commande shell Linux ?

Une commande Linux est généralement constituée d’un nom de programme suivi d’options et d’arguments tapés dans un interpréteur de commandes. Le nom de programme fait référence à un programme stocké quelque part sur le disque. Les options, qui sont généralement précédées d’un tiret, affectent le comportement du programme. Les arguments représentent la plupart du temps les entrées et sorties.

 

 

Connexions, déconnexions et arrêt de l’ordinateur

Nous faison ici l’hypothèse que vous savez vous connecter à votre compte Linux. Pour vous déconnecter de Gnome ou FDE, cliquez sur l’icône représentant un chapeau rouge dans la barre des tâche, et choisissez Déconnexion dans le menu principal. Pour vous déconnecter d’un shell distant, il suffit de fermer le shell en tapant exit ou logout.

Vous ne devez jamais couper directement l’alimentation d’une machine équipée d’un système Linux : l’arrêt doit être plus délicat. Pour éteindre votre PC depuis GNOME, choisissez Déconnexion > Eteindre l’ordinateur, Depuis FDE, à lécran de connexion, cliquez sur l’icone arrêt. Pour arrêter la machine depuis l’interpréteur de commandes, exécutez la commande shutdown en mode su (root).

Interpréteur de commandes shell

Afin d’exécuter des commandes sur un système Linux, vous avez besoin de pouvoir les entrer dans le shell., qui est l’interface utilisateur en ligne de commande de Linux : si vous tapez une commande et appuyez sur Entrée, le shell exécute le ou les programmes que vous demandés.

Pour voir la liste des utilisateurs connectés, utiliser cette commande dans un interpréteur :

$ who

 

Shell-who1

 

Le chemin de recherche Linux

Une variable très importante est PATH : elle indique au shell où trouvez les programmes. Lorsque vouis tapez une commande :

# who

Linterpréteur doit trouver le programme en question. Il consulte la valeaur de PATH qui est une suite de noms de répertoires séparés par deux points :

PATH

et recherche la commande who dans chacun de ces répertoires. S’il trouve who il exécute le commande. Sinon il répond :

bash: who: command not found

Pour ajouter temporairement des répertoires au chemin de recherche de votre interpréteur, il vous faut modifier la variable PATH. Par exemple, si vous souhaitez ajouter /usr/bin à votre chemin de recherche :

AJ-PATH-2

Pour que cette modification devienne permanente, vous devez modifier la variable PATH dans votre fichier de démarrage ~/.bash_profile.

Arrêt et redémarrage du système :

Shutdown [options][time][message]

La commande shutdown permet d’arrêter ou de redémarrer un système Linux. Seul root peut l’exécuter. Voici un exemple de commende destinée à arrêter le système 10 Minutes après l’appel de la commandes, qui envoie à tous les utilisateur connectés le message “arrêt pour maintenance”

# shutdown -h +10 “arrêt pour maintenance”

– Options utiles :

-r (reboot) Redémarre le système.

-h (halt) Eteint le système.

-k (kidding) N’éteint pas réellement le système, mais diffuse des messages à tous les utilisateur comme pour l’arrêt du système.

-c (cancel)Annule une extinction en cours (l’argument de temps ne doit pas être indiqué).

-f Permet, au redémarrage,  de sauter l’étape de vérification du système de fichiers qu’effectue le programme fsck (décrit dans la section “Disques et systèmes de fichier”.

-F Exige, au redémarage, la vérification habituelle du système de fichier.

 

 

 

Voici quelques commandes shell utiles.

version du noyau: uname -r
version de la distribution: cat /etc/issue
Edit: spécifique aux redhat -> cat /etc/redhat-release

Recherche de fichiers
find / -type f -exec grep “Ingenieur” {} \; : Cherche chaine de caractère

find / -name ‘ingenieur.txt’ -print : recherche dans le répertoire / et ses sous répertoires tous les fichiers nommés “essai”

find . -name “.*” -print : recherche dans le répertoire courant et ses sous répertoires tous les fichiers cachés

find . -perm u=rwx,g=rx,o=rx : trouver tous les fichiers possédant ces permissions

find / -type f -a ( -perm -4000 -o -perm -2000 ) -print : cherche tous les fichiers suid ou guid (type f : fichier normal)

Gestion des utilisateurs
adduser fabien : ajoute un utilisateur nommé bob
passwd fabien : change ou fixe le mot de passe de l’utilisateur bob
userdel fabien : efface l’utilisateur bob du système
userdel -r fabien : efface l’utilisateur bob et tout le contenu de son répertoire personnel
su fabien : prendre temporairement l’identité de l’utilisateur bob
su : prendre temporairement l’identité de l’administrateur root
whoami : pour les amnésiques, permet de connaitre le profil courant

Gestion des groupes
groupadd fabien : ajoute le groupe d’utilisateur nommé fabien
groupdel fabien : supprime le groupe nommé fabien

Gestion des processus
ps -ef : affiche la liste détaillée des processus en cours d’exécution
kill n°proc : tue le processus n°proc
kill -9 n°proc : assassine le processus n°proc, meurtre à coup sûr :
nice -<0 à 39> commande : fixe la priorité de la commande (défaut 10, max 0, min 39)
nohup commande & : lance un processus en tache de fond (persistant, même en cas de déconnexion)

Manipuler les systèmes de fichiers

mount -t vfat /dev/hda2 /mnt/win : Monte la partition 2 du disque primaire (type fat32) dans le répertoire /mnt/win
mount -t vfat -o ro /dev/hda2 /mnt/win : idem mais avec l’option lecture seule
mount -t iso9660 /dev/cdrom /mnt/cdrom : Monte le périphérique cdrom dans le répertoire /mnt/cdrom
mount -t ntfs -o ro /dev/hda5 /mnt/win2k : Monte la partition 5 du premier disque dur de type NTFS, en lecture seule , dans le répertoire /mnt/win2k (mode ro plus que recommandé, écriture expérimentale)
umount /mnt/cdrom : démonte le cdrom
umount /mnt/win : démonte le système de fichiers monté dans /mnt/win
mount : affiche les systèmes de fichiers montés
df : affiche l’occupation disque des systèmes de fichiers montés

Attributs des fichiers

ls -al pour voir les attributs des fichiers
d(rwx)(rwx)(rwx) : (répertoire)(propriétaire u)(groupe g)(les autres o)

rwx : 7 : lecture écriture exécution
rw- : 6 : lecture écriture
r-x : 5 : lecture exécution
r– : 4 : lecture
-wx : 3 : écriture exécution
-w- : 2 : écriture
–x : 1 : exécution
— : 0 : aucun

bit suid : donne à l’utilisateur qui lance le programme exécutable, l’identité du propriétaire du programme
bit guid : donne à l’utilisateur qui lance le programme exécutable, l’identité du groupe du propriétaire du programme
sticky bit : permet de conserver en mémoire un fichier fréquemment appelé

chmod 700 fichier : donne tous les droits au propriétaire du fichier et aucun droits aux autres utilisateurs
chmod 777 fichier : donne tous les droits à tout le monde
chmod 444 fichier : met le fichier en lecture seule pour tous le monde
chmod a+r,a+w fichier : ajoute les droits de lecture et d’écriture pour tout le monde
chmod u+r,g-w,o+x fichier : ajoute la lecture à l’utilisateur, l’exécution aux autres et enlève l’écriture au groupe
chmod a=x fichier : met le fichier en exécution uniquement pour tout le monde
chmod u+s fichier : positionne le suid sur le fichier
chmod g+s fichier : positionne le guid sur le fichier
chmod +t fichier : positionne le sticky bit
chown user fichier : change le propriétaire du fichier
chgrp groupe fichier : change le groupe du fichier

Manipulation des répertoires

ls : affiche le contenu du répertoire courant
ls -alC : affiche le contenu détaillé et en colonnes du répertoire courant
pwd : affiche le chemin courant
mkdir rep1 : crée le répertoire rep1
rmdir rep1 : efface le répertoire rep1
du -sk rep1 : affiche la taille occupée par le répertoire rep1

Manipulation des fichiers

touch fich1 : crée le fichier fich1 vide
rm fich1 : efface le fichier fich1
cp /tmp/fich1 /home/user1 : copie le fichier /tmp/fich1 dans le répertoire personnel de l’utilisateur user1
mv /tmp/fich1 /home/user1 : déplace le fichier /tmp/fich1 vers le répertoire personnel de l’utilisateur user1
cat fich1 : affiche le contenu du fichier fich1
more fich1 : affiche le contenu du fichier fich1 une page à la fois
head fich1 : affiche les 10 premières lignes du fichier fich1
head -25 fich1 : affiche les 25 premières lignes du fichier fich1
tail fich1 : affiche les 10 dernières lignes du fichier fich1
tail -25 fich1 : affiche les 25 dernières lignes du fichier fich1
vi fich1 : édition du fichier fich1 avec l’éditeur VI (voir section vi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

21 167Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>